La perte auditive : à bas les préjugés !

22 novembre 2010
La perte auditive : à bas les préjugés !
Considérée comme un attribut socialement dévalorisant, la perte auditive a souvent fait l’objet de plaisanteries dans le passé. De nos jours, de nombreux préjugés sont parfois encore associés à la surdité et retardent le processus de recherche d’aide de la part de la personne malentendante. Ultimement, ces préjugés peuvent diminuer sa qualité de vie.

En effet, le fait de ne pas comprendre correctement peut souvent créer des situations où les personnes malentendantes peuvent être perçues comme étant hautaines ou condescendantes parce qu’elles ne répondent pas correctement lorsqu’elles sont interpellées par quelqu’un. Elles peuvent aussi être perçues comme peu intelligentes parce qu’elles ont mal entendu une question et répondent de façon inappropriée.

On croit à tort que l’âge très avancé est à lui seul responsable de la surdité.

Ne voulant pas être associées à ces préjugés, il est commun de voir les personnes malentendantes essayer de cacher ou de nier leurs problèmes auditifs. La gêne d’être ainsi identifiées peut rendre plus difficiles la reconnaissance et l’acceptation de leurs troubles d’audition.

La perte auditive est donc un problème commun qui est comparable à la détérioration de la vue. Bien que la baisse de l’audition soit plus fréquente lorsqu’on avance en âge, elle peut être présente à tout âge. Elle ne peut donc être associée uniquement à un signe de vieillissement.

Pourtant, la réalité est tout autre. En effet, la baisse de l’acuité auditive représente l’une des incapacités les plus répandues au pays. En effet, environ trois millions de Canadiens disent avoir une déficience auditive selon les Instituts de recherche en santé du Canada*.

Les préjugés sur la surdité touchent encore malheureusement trop de personnes qui hésitent à rechercher de l’aide pour les difficultés qu’elles éprouvent. Si une personne de votre entourage semble avoir des difficultés à comprendre, suggérez-lui de passer un examen de l’audition. Cet examen lui permettra de connaître la santé de son audition et de protéger sa qualité de vie.

Visitez le blogue de Lobe en cliquant dès maintenant ici.

*Source : Instituts de recherche en santé du Canada http ://www.cihr-irsc.gc.ca/f/pdf_23883.ht