L’Association québécoise de gérontologie (AQG)

28 novembre 2011, par Catherine Geoffroy

Association québécoise de gérontologie

L’Association québécoise de gérontologie (AQG) a été fondée en 1978. Il s’agit d’un organisme à but non lucratif qui s’intéresse aux différents aspects du vieillissement.

Ses membres proviennent de divers milieux : des intervenants professionnels impliqués dans la formation ou la recherche en gérontologie, des organismes oeuvrant dans le domaine des services offerts aux personnes âgées, des personnes retraitées qui sont impliquées dans différents mouvements pour partager leurs connaissances et leur expérience, des étudiants et enfin des bénévoles et des aidants naturels.

L’Association publie 4 fois par année la revue « Vie et Vieillissement » qui vise à sensibiliser les aînés au fait que vieillir peut devenir un privilège : chroniques sur la qualité de vie des personnes âgées, des articles à caractère scientifique ainsi que différents sujets tels la retraite, l’hébergement, les médicaments, etc.

L’AQG est un organisme qui a à cœur le bien-être des aînés, voici ses objectifs :

  • Promouvoir la qualité de vie des personnes vieillissantes et encourager la qualité des services offerts aux personnes âgées tant à domicile qu’à l’intérieur des établissements ou encore au sein de la communauté;
  • Promouvoir la sensibilisation à l’âgisme de toute personne, du proche au professionnel, qui œuvre auprès des personnes vieillissantes ou dont l’activité a un impact sur leurs conditions de vie;
  • Promouvoir la formation du personnel et de tous les intervenants œuvrant dans le domaine de la gérontologie et la reconnaissance de cette formation par les gouvernements et les employeurs;
  • Favoriser la recherche et proposer des voies d’études dans le domaine de la gérontologie;
  • Analyser, inspirer et critiquer les politiques et les législations gouvernementales relatives au phénomène du vieillissement;
  • Favoriser le transfert des connaissances la circulation de l’information et provoquer des échanges entre personnes et groupes s’intéressant au vieillissement;
  • Collaborer avec d’autres groupes et associations s’intéressant à des questions similaires;
  • Sensibiliser la collectivité et les individus à leur vieillissement personnel ainsi qu’au phénomène du vieillissement.
Les cliniques multidisciplinaires Lobe Santé auditive et communication sont un membre corporatif de l’Association québécoise de gérontologie.

Pour devenir membre et participer aux diverses activités, visitez le www.aqg-quebec.org.

Cliquez ici pour lire l’article La surdité n’a pas d’âge de Louis-Marie Pouliot, psychologue
Programme de déficience auditive aînés
Institut de réadaptation en déficience physique de Québec

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.