La perte auditive chez l’adulte

8 mars 2013, par Martine Rodrigue

La perte auditive chez l’adulte

Plusieurs phénomènes peuvent expliquer les causes  d’une perte d’audition. Évidemment, on sait tous que l’exposition aux bruits intenses explique souvent ce phénomène, tout comme l’exposition répétée à long terme à des bruits de moindre intensité peut aussi provoquer des troubles auditifs. On constate également de plus en plus souvent ce phénomène chez les jeunes adultes.

D’autre part, le vieillissement normal est lui aussi associé à une perte d’audition, et parfois certaines infections, blessures ou maladies en sont la cause.

La Fondation canadienne de l’ouïe nous rappelle que : « C’est en donnant suite dans les plus brefs délais à une perte auditive qu’il est possible de recenser les mesures correctives possibles, minimiser ses effets, mettre en place les meilleures méthodes de communication et assurer la meilleure qualité de vie. »

Chacun  devrait surveiller ces signes :

  • Vous vous rendez compte que vous demandez sans arrêt à vos interlocuteurs de vous répéter leurs propos.
  • Les membres de votre famille ou vos amis se plaignent que vous réglez le volume de la télévision à un niveau trop élevé.
  • Les voix manquent de clarté au téléphone.
  • Vous avez de la difficulté à comprendre les paroles dans les situations bruyantes comme au restaurant.
  • Vous vous rendez compte que vous devez fournir un effort pour comprendre les conversations dans les diverses situations sociales ou au travail.

Si vous vivez ces situations, vous devez sans hésiter en parler à votre médecin afin qu’il vous réfère en audiologie. Même si admettre une perte d’audition n’est pas chose facile, les conséquences de cette dernière peuvent être nombreuses à long terme. En effet, les communications rendues difficiles affectent l’autonomie, l’indépendance et le bien-être en général, en plus de générer parfois des tensions avec l’entourage. Chez les plus âgés, cela peut se traduire par un hébergement en résidence trop précoce, alors que de simples mesures correctives leur permettraient de demeurer dans leur domicile. On peut même aller jusqu’à penser d’une personne qu’elle est sénile, car très souvent elle répond incorrectement aux questions, alors que son problème est uniquement d’ordre auditif.

Selon l’Ordre des audioprothésistes, 80 % des personnes qui seraient touchées par une perte auditive ne sont pas diagnostiquées ou traitées; 33 % des personnes âgées de 65 ans et plus souffriraient d’un problème auditif; et 10 % de la population en général (tout âge confondu) est touchée par un problème auditif.

Le dépistage des troubles auditifs, nous devrions tous nous y consacrer; les statistiques qui précèdent devraient suffirent à nous en convaincre.

Pour les curieux, je suggère une visite du site : http://www.journee-audition.org/100-questions.htm pour en apprendre plus sur les questions de l’audition en général.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.