L’importance de faire évaluer son audition régulièrement

26 janvier 2015, par Wenna D'Costa

Évaluation de l'audition

Des oreilles en santé nous permettent de communiquer avec les personnes de notre entourage, en plus d’assurer notre sécurité en nous alertant des dangers. Malheureusement, la plupart des gens prennent leur audition pour acquis, et peu d’entre eux ont pensé à l’éventualité de cesser d’entendre du jour au lendemain.

Saviez-vous que plus d’un million de Canadiens, y compris les enfants, présentent des problèmes auditifs ? D’ailleurs, selon un article publié dans The Journal of the American Medical Association, près de 15 % des enfants d’âge scolaire présentent des problèmes auditifs.

Plusieurs facteurs tels que les infections aux oreilles, l’exposition prolongée aux bruits forts ou l’âge peuvent engendrer de la difficulté à bien comprendre. C’est pourquoi il est recommandé d’effectuer un test auditif (évaluation audiologique) régulièrement.

Les enfants

Pour les enfants, un dépistage auditif est conseillé dès la naissance. Ensuite, si vous notez que votre enfant fait souvent répéter son entourage, qu’il a tendance à parler fort, qu’il augmente le volume de la télévision ou qu’il ne réagit tout simplement pas aux bruits de son environnement, vous devriez consulter un audiologiste. L’évaluation audiologique permettra de savoir si votre enfant présente une baisse de l’audition, une situation qu’il importe de détecter puisqu’une diminution de l’audition pourrait nuire au bon développement de son langage.

Par la suite, vous pourrez faire évaluer à nouveau l’état de la santé auditive de votre enfant à la rentrée scolaire. Étant donné que les troubles auditifs peuvent avoir un impact négatif sur l’apprentissage, c’est un moment propice pour le faire. D’ailleurs, il a été rapporté que les enfants atteints d’une surdité légère ou unilatérale seraient plus à risque de présenter des difficultés scolaires et auraient un taux d’échec frôlant les 37 %.

Les adultes

Selon les statistiques disponibles, le Québec compterait plus de 400 000 travailleurs exposés à des bruits potentiellement dangereux pour leur audition. Êtes-vous l’un deux ? Si oui, vous devriez faire évaluer votre audition tous les deux ans. Ainsi, dans les cas où il y aurait une perte auditive ou encore une détérioration de l’audition, l’évaluation audiologique permettra d’effectuer un suivi adéquat de votre situation.

L’approche de la cinquantaine est aussi un bon moment pour rencontrer un audiologiste, car la perte auditive liée à l’âge s’installe progressivement. Par la suite, un contrôle aux deux ans, ou selon les recommandations de l’audiologiste, permettra de suivre de près tout changement de votre état.

Si vous, ou l’un de vos proches, soupçonnez avoir une perte auditive, consultez un audiologiste.
Références :
-NISKAR, A.S., et al. (1998). « Prevalence of hearing loss among children 6 to 19 years of age: The Third National Health and Nutrition Examination Survey »,
The Journal of the American Medical Association, 279(14) : 1071-1075.
-ROSS, D.S., et al. (2008). « Hearing Screening and Diagnostic Evaluation of Children with Unilateral and Mild Bilateral Hearing Loss », Trends in Amplification, 12(1) :  26-34.
-THARPE, A.M. (2007). « Minimal hearing loss in children: The facts and the fiction », dans Sound Foundation Through Early Amplification, repéré à http://www.phonak.com/content/dam/phonak/b2b/Pediatrics/webcasts/pediatric/
com_31_p61899_pho_kapitel_18.pdf

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.