L’otite du baigneur

8 juin 2015, par Émilie Bédard
otite baigneur
L’otite externe aiguë (OEA), souvent appelée « otite du baigneur », est une inflammation du conduit auditif externe souvent causée par une infection. L’OEA est plus fréquente dans les climats chauds et humides, ou en été au Québec. Elle peut toucher tous les groupes d’âge, mais elle est plus fréquente chez les 5 à 14 ans et plus rare chez les moins de 2 ans.

Facteurs de risque

La baignade est le facteur de risque le plus souvent associé à l’OEA. Après une baignade, l’eau peut demeurer dans le conduit auditif et augmenter le taux d’humidité, créant ainsi un milieu propice à la multiplication des bactéries et des champignons. D’autres facteurs peuvent aussi causer l’OEA, comme les problèmes dermatologiques (ecbaizéma, psoriasis), des anomalies anatomiques et une obstruction du conduit auditif (bouchon de cérumen). Bref, tout ce qui peut occasionner des blessures du conduit auditif ou emprisonner l’humidité à l’intérieur de celui-ci.

Symptômes

Les personnes atteintes d’une OEA ont mal à l’oreille, et ressentent une vive douleur dès qu’on la touche. L’oreille peut démanger, et le conduit auditif peut être rouge et enflé. Il peut aussi y avoir des sécrétions dans l’oreille, et la personne peut remarquer une diminution de l’acuité auditive ou avoir l’impression d’avoir l’oreille « pleine » ou bouchée. Ce type d’otite ne cause généralement pas de fièvre et n’est pas contagieux.

Traitement

  • Éviter de mettre la tête dans l’eau lors de la baignade durant 10 jours après le début de l’infection.
  • Maîtriser la douleur avec de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène.
  • Privilégier les gouttes antibiotiques et les gouttes avec corticostéroïdes (anti-inflammatoire sous prescription). Les gouttes anesthésiques vendues en pharmacie ne sont pas un premier choix de traitement, car elles ont une action de courte durée et peuvent engendrer des dermatites de contact.
  • Nettoyer le conduit auditif avec un linge doux, ce qui facilite la pénétration des gouttes otiques dans le site d’inflammation et favorise la guérison.
  • Appliquer un coussin chauffant tiède sur l’oreille pour aider à diminuer la douleur.
  • Si vous souffrez d’otites du baigneur à répétition et que vous souhaitez les prévenir, il est recommandé d’utiliser des bouchons de baignade faits sur mesure. Pour plus d’information sur ce type d’embouts personnalisés, consultez un audioprothésiste.
Références :
BARRETTE G. « L’otite du baigneur », Québec Pharmacie, juillet-août 2012, vol. 58(4) : 5-7.
NAÎTRE ET GRANDIR. « L’otite du baigneur », [en ligne], [http://naitreetgrandir.com/fr/mauxenfants/indexmaladiesa_z/fiche.aspx?doc=naitre-grandir-sante-enfant-mal-oreille-otite-baigneur], page consultée le 23 février 2014.
TRINH TRUC BA. « Les otites du baigneur », Le Médecin du Québec, novembre 2007, vol. 42(11) : 25-31.

L'auteure:

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.