Perte auditive sévère à profonde : appareils auditifs

9 mars 2016

Surdite profonde

Les personnes qui ont une perte auditive allant de sévère à profonde comptent beaucoup sur leurs appareils auditifs, ce qui explique que la transition vers de nouveaux appareils peut parfois s’avérer difficile. Dotée de la puissante plateforme Inium Sense et de la technologie BrainHearing™, une nouvelle gamme d’appareils auditifs a été spécifiquement adaptée à cette clientèle.

Grâce aux outils de personnalisation disponibles, il est désormais possible d’adapter les appareils auditifs selon les préférences de chaque patient dès l’appareillage, afin que la transition vers la nouvelle technologie se fasse en douceur et sans complications.

Pourquoi couper quand on peut copier, coller et conserver?

Certains appareils auditifs compressent les sons ensemble le long de l’axe des fréquences, rassemblant ainsi beaucoup d’information dans une toute petite zone, et sans stimuler la région des hautes fréquences. L’algorithme Speech Rescue de ces nouveaux appareils auditifs puissants a été conçu pour régler ce problème. Il sélectionne les sons hautes fréquences, où se trouvent les repères inaudibles de la parole, et il les copie et les ajoute ensuite à la plage de fréquences que le patient peut entendre, ce qui permet de récupérer des signaux de la parole qui seraient autrement perdus. En cours de processus, les sons à haute fréquence restent à leur emplacement naturel, afin de conserver en tout temps une réponse à large fréquence naturelle, et ce, sur toutes les fréquences1. Ensuite, la compression adaptative supérieure de Speech Guard E préserve les signaux de la parole. L’approche unique Speech Rescue et Speech Guard E vise un seul objectif : améliorer la compréhension de la parole.

Nouveau contrôle efficace des sifflements indésirables

La plateforme Inium Sense et son nouveau processeur ultrarapide offrent un système de gestion extrêmement efficace de l’effet Larsen (ou feedback, qui prend la forme de sifflements et de grondements divers). Le nouveau processeur a été spécialement adapté au niveau de sortie Super Power afin de conserver l’amplification pour cette clientèle. Ce système est en mesure de détecter le risque d’effet Larsen beaucoup plus rapidement, de le prévenir plus efficacement et de l’éliminer avant qu’il ne se produise.

Adaptation bimodale

Les patients qui ont reçu un implant cochléaire à une oreille sont de plus en plus nombreux à porter un appareil auditif dans l’autre oreille. Dans une adaptation bimodale, une des oreilles est soumise à des stimuli électriques (implant cochléaire) tandis que l’autre est stimulée de façon acoustique (par l’appareil auditif). Le nouveau protocole d’adaptation bimodale permet d’obtenir les meilleurs réglages acoustiques possibles et aussi de les équilibrer en fonction de la cartographie de l’implant cochléaire.

Références :
(1) Pittman et al. 2014 « Effects of Fast, Slow and Adaptive Amplitude Compression on Children’s and Adult’s Perception of Acoustic Information », Journal of American Academy of Audiology (JAAA), vol. 25, n° 9, 2014.

 

Dans un objectif de conformité, les termes appareils auditifs sont préférés
à ceux de prothèses auditives.